Lettre remboursement mutuelle

La compensation en frais complémentaire santé doit toujours faire l’objet d’une demande auprès de la mutuelle. Dans ce cas, la lettre remboursement mutuelle est d’une importance capitale. Nombreuses sont néanmoins les personnes qui se fourvoient pour rédiger sa teneur. 5 erreurs sont à éviter pour avoir une lettre pertinente et surtout convaincante par sa forme comme par son contenu.

1. Oublier la mention de l’objet

Nombreux sont les motifs inhérents à la lettre pour un remboursement mutuelle. S’il s’agit d’une première, le demandeur a pour objectif de se renseigner sur le montant octroyé pour le complémentaire santé selon les soins effectués et les dépenses. Dans un autre cas, cette lettre peut également valoir d’une réclamation pour un refus de remboursement.

Pour une demande de remboursement auprès de la mutuelle de santé, l’objet serait ainsi « demande du montant de remboursement pour mes soins médicaux ». Sachez que la teneur de cette lettre a pour but de demander l’avis de votre assurance santé en ce qui concerne la possibilité de remboursement. Il est plus préférable que la lettre soit précise et concise.

2. S’attarder sur des détails généraux

Le principe est simple pour introduire votre lettre remboursement mutuelle. Commencez tout de suite par renseigner la nature de vos soins médicaux. S’agit-il d’une pose prothèse, d’un achat de monture, d’une consultation d’un médecin spécialiste ou autres ? Un long discours ne fera qu’alourdir le contenu de votre lettre et même les agents en mutuelle devront prendre du temps à l’évaluer.

Le motif étant présenté, enchainez directement à la formule disant à votre mutuelle d’étudier le montant de remboursement de vos frais. Cependant, vous ne devez pas mentionner une certaine marge financière ou consacrer des lignes à développer que vous avez besoin d’être remboursé.

3. Imposer une certaine somme

En principe, vous êtes informé du taux de remboursement de votre formule complémentaire dès la signature du contrat mutuelle. Une marge est ainsi établie pour savoir si le financement partiel ou total de vos frais de santé est faisable. Par conséquent, il n’est pas judicieux d’imposer davantage une somme à votre prestataire mutuelle.

Au mieux, préférez une phrase de doléance comme quoi vos soins et traitements vous reviennent trop cher et vous avez des difficultés financières pour mieux profiter de sa totalité. Votre assureur vous comprendra dans ce cas et pourra éventuellement vous faire des privilèges.

4. Manquer la précision de l’affiliation au sein de la mutuelle

Les demandeurs de remboursement en frais de santé oublient parfois de mentionner les détails de leur affiliation au sein de la mutuelle afin d’effectuer la requête. Ces informations sont toutefois importantes pour éviter les fraudes et les arnaques.

Parmi les informations que vous devez avancer se trouvent la date de votre adhésion, votre formule santé et votre nom en tant que titulaire du compte. À la limite, vous pouvez également préciser la durée de votre ancienneté. Mais vous devez conclure la demande par la suite en mettant une emphase sur la teneur de la lettre pour une demande du montant en vue du remboursement des frais médicaux.

5. Omettre le justificatif de devis en soins médicaux

Bien rédigée que soit-elle, la lettre remboursement mutuelle n’a de valeur qu’avec un justificatif de devis de votre médecin consultant en pièce jointe. Celui-ci décrit et évalue l’ensemble de vos dépenses de santé, y compris : l’honoraire de consultation, les frais de traitements, les factures en pharmacie, etc. À noter que le devis doit être uniquement fait par le médecin ayant effectué la consultation.

Comparateur Mutuelle :
Un seul formulaire suffit à contacter l'ensemble des mutuelles de santé!
Ne perdez plus de temps à vous renseigner auprès de chaque complémentaire. Obtenez, en quelques clics, des devis sur mesure élaborés par des professionnels du secteur en utilisant notre outil de comparaison gratuit.